index des auteurs

Les Particules élémentaires - Michel HOUELLEBECQ


Le sujet
L'humanité est sur son déclin, reste à trouver une remplaçante... Deux demi-frères, à l'enfance anormalement malheureuse à bien des égards, traînent leur vie comme un boulet. L'un veut s'étourdir en assouvissant tous ses fantasmes sexuels, l'autre, me semble-t-il, n'a aucune envie, à part peut-être celle de comprendre la "Vie", tout en vivant comme en dehors de lui-même. Bien entendu, tout cela n'est pas très enjoué, encore que certains passages m'ont fait éclater de rire. D'autres m'ont franchement déplu, voire horrifiée (scènes de rites sataniques).

Le verbe
Selon l'hypothèse de Margenau, on pouvait assimiler la conscience individuelle à un champ de probabilités dans un espace de Fock, défini comme somme directe d'espaces de Hilbert. Cet espace pouvait en principe être construit à partir des évènements électroniques élémentaires survenant au niveau des microsites synaptiques. Le comportement normal était dès lors assimilable à une déformation élastique de champ, l'acte libre à une déchirure : mais dans quelle topologie ? Il n'était nullement évident que la topologie naturelle des espaces hilbertiens permette de rendre compte de l'apparition de l'acte libre ; il n'était même pas certain qu'il soit aujourd'hui possible de poser le problème, sinon en termes extrêmement métaphoriques.
Mon complément
Ce livre est surprenant, dans sa désillusion en l'humanité. Tout le contraire de ce en quoi je crois. Mais je suis, c'est vrai, une grande optimiste qui ne peut pas se résoudre à baisser les bras. Cependant, j'ai bien aimé ce bouquin. Il a quelque chose.

18 commentaires:

berlioz a dit…

Contrairement à toi, je suis un pessimiste qui ne baisse pas les bras. Je vois les choses se dégrader autour de moi et l'être humain qui fait semblant de ne rien remarquer.

C'est sans doute pourquoi j'ai beaucoup aimé ces deux livres même si je trouve le procédé un peu systématique chez leur auteur.

Wictoria a dit…

Berlioz : je te dirai ce que j'ai pensé du deuxième...il est vrai que cet auteur est très contreversé, autant se faire une idée soit même, c'est ma philosophie...

Certains humains ne remarquent rien...où ne veulent rien voir. Il y a aussi ceux qui sont lobotomisés par des anxiolytiques, cela ne les aident certes pas à voir clair ! c'est un cercle vicieux finalement. D'autres doivent "veiller"...et réveiller ceux qui le peuvent encore...

Oh ! Que je suis nulle à expliquer mes sentiments...enfin, j'espère que tu auras suivi mon raisonnement ;)

Holly Golightly a dit…

J'ai lu La possibilité d'une île.
A mes yeux, ce type est un peu un faisan.
Ce qu'il écrit est plus intéressant que la prose des minables parisiens qui sont sur le devant de la scène mais, au final, je n'apprécie pas vraiment ce type.
Pourtant, il a tout pour me plaire.
Paradoxe.

Wictoria a dit…

Holly, je ne sais pas encore s'il me "plait" mais il ne me laisse pas indifférente (pas le physique hein, je parle de sa personnalité...).

Il n'est pas bête, il écrit bien. Son univers est glauque, mais c'est sans doute pour "accrocher" le lecteur. je n'aime pas la violence, la cruauté...pourtant elle existe.

A suivre donc...

Je sais déjà que "extension" est l'histoire d'un informaticien, je crois que je pourrais me trouver des affinités avec le personnage...

Holly Golightly a dit…

Je ne parlais pas du physique, moi non plus ! ;-)
Mais de la personnalité, comme toi.
Je pense en effet qu'il est loin d'être bête. Mais je ne l'estime pas assez, au final, si je le compare aux auteurs pour lesquels je me damnerais.
Il y a quelque chose qui pue le toc, le faux, dans son écriture. J'adore la provocation mais je trouve qu'il ne va pas assez loin. Le contraire en somme de ce qu'on lui reproche, en général.

Wictoria a dit…

Holly, te connaître a élargi ma vison et mes connaissances sur les auteurs, car après tout, ce ne sont que des "hommes", avec leurs faiblesses et leurs écorchures...et je te remercie de m'éclairer sur leurs faces obscures :)

Holly Golightly a dit…

Tu es très gentille, mais je ne fais que livrer mes jugements à l'emporte-pièce et il m'arrive d'être injuste... et de me tromper.

Jean-Pierre a dit…

J'adore les romans de Houellebecq que j'ai tous lus, sans exception, et tout particulièrement le dernier, "la possibilité d'une île". Je trouve qu'il parle merveilleusement bien de l'incompréhension fondamentale entre les humains...

Wictoria a dit…

Jean-Pierre : c'est exactement cela...l'incompréhension "fondamentale" et pour laquelle, il n'y a encore personne qui ait réussi à trouver un antidote...

Audrey Hepburn a dit…

Bonsoir Wictoria,

Si les romans de ce monsieur traitent tous je cite de "l'incompréhension fondamentale entre les humains", je me laisserais bien tenter, quand j'aurais un peu plus de temps.

Lequel de ses romans explorerait le mieux ce thème?

Cela doit être très émouvant de lire ce livre de quelqu'un qui n'est plus, partie si jeune, à un âge où en général on croit encore dans la Vie... Quel gâchis...

Bise,

Wictoria a dit…

Bonsoir Audrey, pour le moment je n'en ai lu qu'un seul sur ceux qu'il a écrit... Il faut que je me procure "l'extension" je compte aller l'emprunter à la bibliothèque municipale (la mienne crie grâce ! n'achète plus rien !) et je te dirai.

Oui, ce fut émouvant de lire après elle ce livre, j'en ai encore des frissons. 20 ans, jeune, belle, aimable, sa voix était toute timide quand elle appelait son père, je lui demandais si elle allait bien...elle me disait "oui" et puis...elle est partie le 1er janvier vers un autre monde. Je crois qu'elle est plus heureuse, je l'espère...

Mais si quelqu'un passe par ici et souhaite déposer un témoignage, qu'il ne se gêne pas pour le faire, y compris pour donner un lien vers une critique éventuellement postée sur un autre blog.

Merci à tous.

Anonyme a dit…

Hello Wic,

il y a des jours gris comme celui-ci où tu ne manques pas de me coller le bourdon ! Heureusement tu sais rebondir et me faire rire quand il faut ;-)
Pour ce qui est de Houellebecq, "sa désillusion en l'humanité" n'est pas des moindres en effet. Je suis en train de lire "La possibilité d'une île" et pour l'heure c'est assez trash... Celui qui m'a le plus plu jusqu'à lors est "Lanzarote".
Bises et garde le moral !

Mister Cham a dit…

L'anonyme c'est moi !
Pas réveillé moi ce matin ! :D

Wictoria a dit…

Merci Cham, oh je garde le moral :) mais je ne suis pas dupe des aléas de la vie...je continue à te faire rire, alors je suis heureuse car amuser mes amis c'est une de mes "missions" dans la vie, sincèrement !

Antony a dit…

perso je reste sur "plateforme" de Houellebecq. Je trouve son ecriture simple mais très très "technique" et j'adore. Ses autres romans ne m'ont pas particulierement attirés. "Plateforme" doit être sont seul, d'ailleurs, où il y a une vraie histoire, un vrai fil conducteur. Bref, je conseillerai plus celui là pour attaquer du Houellebecq. Valeur sur.

Wictoria a dit…

Antony : Plateforme c'est pas trop "trash" ? Je note, je note...

Antony a dit…

Ca depend ce que tu appelles "Trash" ? Niveau sexe, il en parle evidemment mais je trouve que finalement ca sert merveilleusement l'histoire. Ca colle vraiment bien. Ni trop, ni pas assez. "technique"...

Sinon l'histoire en elle meme n'est vraiment pas "trash", encore que un passage remue quand meme sacrement le lecteur (enfin "techniquement"... ). Mais bon je peux difficilement en dire plus sans gacher le bouquin. Je l'ai lu en une soirée, en ce qui me concerne. Pour en arrivé là, chez moi, ca veut dire que le bouquin est vraiment bon. C'est vraiment un achat les "yeux fermées", surtout si on a deja lu du houellebecq et que l'on a aimé. Pour les autres, c'est le bouquin qui nous fait nous reconcilier avec lui. Voilà ;).

Wictoria a dit…

Antony : par "trash" je voulais dire "gore" avec des découpages de bébés et autres atrocités...mais tu m'as convaincue... Et allez un de plus dans mon panier ;)

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.