index des auteurs

Vous plaisantez, Monsieur Tanner - Jean-Paul DUBOIS

Lu en une journée, ce livre est un régal d'humour pour qui veut s'initier aux risques insensés de la remise à neuf d'une vieille bâtisse. Pour résumé, ce recueil est la compilation des mésaventures d'un certain Monsieur Tanner, un homme qui vient d'hériter d'une grande maison abandonnée depuis 15 ans, et qui entreprend de la rendre plus habitable en faisant appel à des entreprises (dans l'urgence...). La petite histoire, qui a son importance, c'est que tous les personnages sont réels et ont croisé la route, ou devrais-je dire, le chantier de l'auteur... J'ai choisi deux extraits qui vous donneront, j'en suis sûre, la couleur de son style et l'éclat de sa dérision.

***
Extrait 1
Entrepreneurs et maîtres d’œuvre m’établissant des devis équivalents au PNB du Nicaragua, je devais en passer par là, entrer dans les recoins obscurs du travail au noir, pénétrer ce maquis de paroles évasives, de promesses flottantes, de talents approximatifs, de tarifs changeants, de délais élastiques, découvrir un monde hors taxes, hors norme, hors la loi, peuplés de débutants hésitants, de vieux rusés, de retraités chafouins, de branleurs somptueux, de génies caractériels, de fous complets, de demi-fous, d’irresponsables, de menteurs, de hâbleurs, d’arnaqueurs, un monde instable, prêt à sombrer pour un mot de trop, un coup de vent, un verre de vin, un monde où il manque toujours quelque chose, un outil, une planche, du sable, un sac de MAP, un tuyau, du courage, de la brasure.

Extrait 2
On allait chez Tanner comme l’on se rendait à la Mecque ou à Compostelle. Et seuls les plus méritants, les plus atteints aussi, les plus cinglés surtout, avaient le droit d’effectuer ce périple.

10 commentaires:

Guess Who a dit…

Ma femme vient de le terminer est m'a dit qu'elle s'était bien amusée. Cependant elle a préferé le grand classique du genre "Un an en Provence" de Peter Mayle.
Le connais tu ?

Wictoria a dit…

Non Guess, celui-là, je ne l'ai pas encore lu mais je le note...

Didier a dit…

Le commentaire "1" est si vrai ! Et en plus ils voudraient vous faire croire qu'ils travaillent pour vous rendre service.

Wictoria a dit…

Didier, tu sais que j'ai pensé à toi en lisant ce livre, vu ce que tu m'as raconté, j'imagine très bien qu'il vaut mieux faire soi-même, quand on a le temps et le savoir faire...la passion surtout.

Dan a dit…

Je l'ai lu récemment. Il m'a bien amusé. Il paraît que l'auteur l'a bâclé et que ses précédents écrits sont meilleurs... (?)

Anonyme a dit…

Waou, une femme pense à moi !

Fabrice a dit…

ai ajouté un lien sur mon blog livres.. vous ne m'en voudrez pas... merci

Wictoria a dit…

Oh je pense Didier que plus d'une pense à toi quand même...

Fabrice : non bien sûr :) @ bientôt !

Wictoria a dit…

Dan : en tout cas, son style est agréable et pas prise de tête, tout ce qu'il faut entre deux romans intellectuels ;)

Dan a dit…

Oui, l'alternance des genres est à recommander...

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.