index des auteurs

Les reliques de la mort - J.K.ROWLING

Préambule
Ce livre est le septième et dernier des aventures de Harry Potter, le jeune orphelin qui, le jour de ses 11 ans, apprend qu'il est un sorcier. Chaque tome de cette saga que j'adore raconte une année du héros qui a une particularité : à l'âge d'un an, il a survécu au sort mortel de l'Avada Kedavra que lui a lancé un terrible mage noir, Voldemort, également appelé "celui dont on ne doit pas prononcer le nom". Harry a hérité d'une cicatrice sur son front, et Voldemort s'est volatilisé. Mais il n'est pas mort, il a survécu grâce à ses horcruxes : des objets magiques dans lesquels il a transmuté un morceau de son âme pour s'assurer une sorte d'immortalité au cas où son corps serait détruit. Ce qui arriva.

Le sujet
Nous retrouvons Harry à l'aube de ses 17 ans, l'âge de la majorité chez les sorciers. Secondé de ses deux fidèles amis : Ron et Hermione, il décide de partir sur les traces des horcruxes au lieu d'intégrer leur dernière année à Poudlard. Dumbledore (mort dans le précédent tome) lui a confié une mission : retrouver tous les horcruxes de Voldemort et les détruire afin que Voldemort disparaisse une bonne fois pour toutes.
Il avait cru qu'il serait enchanté d'avoir récupéré l'Horcruxe mais, d'une certaine manière, ce n'était pas le cas. Tout ce qu'il éprouvait, assis dans l'obscurité dont sa baguette n'éclairait qu'une minuscule partie, c'était l'appréhension de ce qui allait se passer par la suite.
Harry part à la recherche des hoxcruces :
  1. le journal intime de Tom Jedusor (détruit dans le 2ème tome : "la chambre des secrets")
  2. la bague de Gaunt (détruite par Dumbledore dans le 6ème tome "le prince de sang-mêlé")
  3. le médaillon de Serpentard
  4. la coupe de Poufsouffle
  5. la couronne de Serdaigle
  6. Nagini le serpent qui accompagne Voldemort et enfin...
  7. Harry Potter.
Vous vous en doutez, Harry devra affronter la peur de mourir afin d'anéantir Voldemort.

Tu es le vrai maître de la mort parce que, la mort, le vrai maître ne cherche pas à la fuir. Il accepte le fait qu'il doit mourir et comprend qu'il y a dans la monde des vivants des choses pires, bien pires, que la mort.
Et les reliques ? Que sont-elles ? Ce sont 3 objets, eux aussi magiques, et qui ont le pouvoir de vaincre la mort. Mais ce ne sont pas des objets maléfiques : il y a la cape d'invisibilité (celle de Harry), la baguette de sureau (celle de Dumbledore) et la pierre de Résurrection (qui se trouvait dans la bague de Gaunt). Mais la possession de ces reliques ne rend pas forcément heureux, Dumbledore en fut le dernier convaincu.

Mon complément
Ce dernier tome est un véritable hymne à la vie, un véritable guide de passage dans le monde des adultes. C'est l'heure des choix sous peine de mort, rien de moins. On y trouve des thèmes très forts : l'épuration : les mangemorts décident de recenser tous les moldus (ceux qui n'ont pas des pouvoirs magiques), ainsi que les sorciers issus de parents moldus.), et la résistance : les amis de Harry risposent en émettant à travers une radio-pirate la "Potterveille", les dernières nouvelles pour redonner le moral. Il a aussi (et surtout !) l'amitié, envers et contre tout, l'amour, la fidélité, pas seulement aux êtres mais aussi à des idées. Il y a également la disparition. Oui, dans ce livre, il y a des morts à foison, parmi les élèves de Poudlard, les mangemorts ou les elfes de maison (j'ai pleuré à la mort de Dobby !) mais il s'agit pour moi d'une histoire d'initiation. Lorsque Harry comprend qu'il doit laisser Voldemort le tuer pour anéantir le dernier horcruxe, il a peur, mais il affronte celle-ci, conscient de se sacrifier "pour la cause de tous". Dans le no man's land où il se retrouve après sa mort (Harry ne meurt pas lui non plu car Voldemort a pris du sang de Harry dans ses veines !), Harry retrouve Dumbledore, celui-ci lui révèle ce qu'il n'avait pas encore compris (et nous en profitons !).
N'aie pas pitié des morts, Harry. Aie plutôt pitié des vivants et surtout de ceux qui vivent sans amour. En y retournant, tu pourras faire en sorte qu'il y ait moins d'âmes mutilées, moins de familles déchirées. Si cela en vaut la peine à tes yeux, alors, disons-nous au revoir pour l'instant.
---Spoiler---
Le final, c'est vrai, est moins grandiose que ne le laisserait supposer l'hécatombe du livre. Enfin, Harry se retrouve -encore- face à Voldemort, tous deux vont s'affronter sans leurs baguettes jumelles à la plume de phénix. Et cette fois encore, Voldemort va lancer son "Avada Kedavra" contre Harry qui se contente d'un simple mais efficace "expeliarmus" (sortilège de désarmement comme son nom l'indique). Cette fois encore, le sort se retourne contre Voldemort qui est définitivement anéanti. "Tout est bien qui finit bien", Harry se marie avec Ginny la soeur de Ron, qui lui épouse Hermione. Ils vivent heureux -autant qu'on puisse l'être après avoir subit autant d'épreuves jeunes, et ils ont beaucoup d'enfants ! Je ne suis pas déçue, pas du tout. Il faut se dire que nous sommes dans une saga pour petits et grands et que cette histoire m'aura portée et transportée avec beaucoup de passion, je suis vraiment accro à Harry, le personnage que j'ai adopté dans ma grande famille.

11 commentaires:

marie.l a dit…

je n'ai lu aucun des Harry Potter et je dois avouer que cela ne m'attire pas vraiment (uniquement à cause du nombre de pages - ce n'est plus dans mes possibilités hé oui !!!) mais je m'informe et te remercie de participer activement à tout cela !

Wictoria a dit…

Chère MarieL, il est vrai que le nombre de pages est rédibitoire, pourtant la lecture est aisée car "on veut connaître la suite et les chapitres sont assez courts pour permettre des micro lectures propices à mes moments à moi : transports en commun (bus + train).

Luzur Maurat a dit…

Ma fille m'appelle de chez sa mère pour me raconter des bouts de l'histoire, c'est vraiment merveilleux ce que tu racontes sur l'histoire et je crois qu'elle ne sera pas déçue.

florinette a dit…

Je n'ai pour l'instant vu que les films, mais je pense qu'un jour je me plongerais dans cette série !!

Wictoria a dit…

Oh Luzur : j'ai hâte que tu me dises ce qu'elle en a pensé !

Wictoria a dit…

Florinette : hé hé j'ai vu les films après et...vais-je t'étonner si je te dis que je les ai en DVD, j'ai eu le 1er en "collector" offert par mon époux, dedans il y avait tout plein de trésors mais...pas de cape magique ! snif ;)

Anjelica a dit…

Je n'en ai lu aucun mais ma Miss les a tous lu et elle est en train de finir celui-ci.
Pour les films, j'ai bcp aimé le premier ensuite bcp moins.

Karine a dit…

Je l'ai lu cet été et, même si ce n'est pas mon préféré de la série, j'ai bien aimé... ne serait-ce que pour connaître la fin de l'histoire! Je suis toutefois un peu triste de dire adieu à Harry et ses amis.

Wictoria a dit…

Anjelica :
j'ai aimé tous les films que j'ai trouvé réussis bien que trop courts pour certains !

Karine :
je retrouverai Harry avec ma fille :) et puis je les ai tous lus au moins deux fois alors...il se peut que je triple :)

akialam a dit…

C'est bizarre ce dernier tome, on l'attendait avec tellement d'impatience et on est tellement content de connaître la fin...et en même temps, on se dit que l'aventure est finie. Vivement que J K Rowling sorte une nouvelle série, qui sait ?

Kel-Ly a dit…

J'ai pris plaisir à lire ton article.
La saga Harry Potter m'aura suivit durant toutes mon adolescence. Lorsque le livre sortait, je tappais des crises à ma mère pour aller l'acheter de suite en boutique. La caisse passée j'étais déjà plongée dans le livre, ma mère était obligé de me guider dans la rue afin que je ne fonce pas sur les gens xD.
Harry, fait partie de ma vie. Le septième tome m'a déçue. J'ai un arrière goût de manque. Comme si JK Rowling n'avait pas mis tout les éléments. Comme s'il manquait quelques chose à l'intrigue. Mais je ne sais quoi... Quant à la fin, je la trouve trop prévisible. Bien sûr comme tu le dis, c'est pour grand et petit mais à la base c'était pour les adultes. Je l'avoue j'aurais aimé que Voldemort l'emporte. Mais cela aurait retiré certaines moralités du roman comme celle qui dis qu'en se battant pour ceux qu'on aime on parvient à gagner. Enfin d'après moi, une des moralités de vie du roman. Ce livre est une vraie question de vie. Je compte relire cette saga dans les mois à venir même si j'ai du lire chaque romans une bonne dizaine de fois :).

As-tu : Les contes de Beedle le barde ? Qu'en as tu pensé ?

(Désolé pour le tutoiement :/)

Si tu répond fais le sur mon blog s'il te plaît car si tu fais ici je risque de ne pas voir ta réponse..

En tout cas joli blog :)

Félicitation :)

Bisous

Kel-Ly

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.