index des auteurs

Au bois dormant - BOILEAU-NARCEJAC

© Denoël, 1956
Boileau-Narcejac est la signature commune de Pierre Boileau et de Pierre Ayraud, dit Thomas Narcejac.

Le sujet
Bretagne, 1818. Fidèle à la promesse qu'il a faite à sa mère, le jeune seigneur de Muzillac revient sur ses terres afin de reprendre son bien. Après avoir été la propriété de deux hommes morts dans d'étranges circonstances, le château est devenu celle de la famille Herbeau, des gens discrets que le village ne fréquente guère. Aurélien va être le témoin gênant d'une étrange affaire : ils trouve les Herbeau morts, puis vivants, quel est ce sortilège ? Il décide d'épouser Claire, leur fille, mais celle-ci se comporte de façon très étrange...

Epilogue, de nos jours. Des randonneurs donnent une explication cartésienne sur les évènements qu'ils viennent de lire dans le testament d'Aurélien. Le mystère est levé, à moins que...

Le verbe
Je ne dirai point l’émotion que je ressentis quand je foulai le sol de ma patrie, mais mon visage parlait pour moi, du moins je le suppose, car je fus l’objet, pendant les premiers jours de mon voyage, de mille délicates attentions de la part des hôteliers et des maîtres de poste aussi bien que de ces gens, artisans, étudiants, ou bourgeoises endimanchées qu’on coudoie, d’ordinaire, dans les diligences.

Mon complément
Découverte chez Praline, cette nouvelle est un pur mini polar gothique : au programme, un château , des ombres, des secrets, un amour impossible, des tourments, de quoi écrire des poèmes mélancoliques !
L'escalier s'enfonçait dans de profondes ténèbres, et, bouleversé, le coeur battant, ma petite lumière agonisant à mon poing, je descendis dans la paix affreusement silencieuse du tombeau.
Une belle surprise pour moi qui ne me souviens pas avoir lu d'autres "BOILEAU-NARCEJAC". J'ai bien aimé la construction : tout d'abord, nous faisons connaissance avec Aurélien qui rédige son journal et qui prend à témoin le lecteur de son infortune, sans toutefois la révéler trop vite. Puis, au fait des éléments survenus, dont on ne doute pas de l'issue, nous sommes projetés dans le futur, en compagnie d'Alain, l'arrière petit-neveu d'Aurélien, et d'Eliane, une amie. Celle-ci, peu encline à croire aux esprits, et encore moins aux mauvais, déroule de manière implacable les évènements passés en en donnant une explication plausible : une sorte de "chute" qui illustre combien croire au surnaturel, c'est déjà en être victime.

2 commentaires:

Praline a dit…

contente que tu aies aimé cette lecture :)

Florinette a dit…

Pour un prix si modeste, je tenterais bien l'aventure !! ;-)

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.