index des auteurs

Les mensonges de l'esprit - Frank TALLIS

Un roman de la série "Les carnets de Max Liebermann
titre original : Fatal lies (2008)

Le sujet
Vienne, 1903. Un jeune cadet de 16 ans est retrouvé dans la salle de sciences de l'école militaire de Saint-Florian. Dépêché sur place, l'inspecteur Oskar Reinhardt, accompagné de son fidèle ami Max Liebermann, constate que les causes de la mort sont apparemment naturelles. Pourtant, son intuition, et son statut de père de famille (la victime aurait pu être son fils), lui recommande de mener une enquête.

Le verbe
Imaginez, si vous le voulez bien, que le monde dans lequel nous vivons soit un jeu d'échecs. Du fait que le nombre de coups possibles est lui aussi limité. Par conséquent, si deux adversaires immortels disputaient une partie éternelle, à un moment donné, il leur faudrait répéter les coups joués précédemment. Ce doit donc être la même chose en ce qui concerne les atomes et l'univers...(p.31)
Mon complément
Un roman délicieux où je redécouvre Vienne et son atmosphère inimitable. Le docteur Frank Tallis sait tenir en haleine le lecteur, beaucoup de scènes, de personnages, des femmes fatales, l'ombre de Freud, l'art de boire l'absinthe, mais une constante qui traverse l'histoire : les mensonges sont toujours dangereux, même les plus anodins. J'en redemande !

4 commentaires:

Loutarwen a dit…

J'ai déja lu les deux premiers tomes que j'ai beaucoup aimé pour leur atmosphère et la description de la Vienne du début du siècle ( et de ces pâtisseries ;-). J'ai acheté ce troisième tome dès sa sortie mais je ne l'ai toujours pas lu! Tu viens de m'y faire repenser ... ;-)

Anjelica a dit…

J'ai 'la justice de l'inconscient'dans ma Pal :)

Wictoria a dit…

he he les filles, vous confirmez mon intention de lire les 2 titres précédents, reste à les trouver...

Nicolas a dit…

Pas mal car on y voit Freud et les techniques psychanalystiques de l'enquête sont intéressantes mais l'intrigue elle-même n'est pas assez fouillée pour réellement rendre inoubliable cette lecture, qui au final ne m'a semblé que plaisante.

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.