index des auteurs

Les lettres - Edith WHARTON


Le livre
The letters (1910)
traduit de l'américain par Anne Rolland
Collection Folio 2€
une nouvelle de 90 pages, extraite du recueil "Le fils et autres nouvelles"


Le sujet
Paris, début du XXème siècle. Lizzie West, une jeune perceptrice, tombe amoureuse d'un peintre aisé. Lorsque sa femme meurt, ils s'avouent leur affection, mais il doit partir en Amérique arranger la succession de son épouse. Lizzie reste sans nouvelles de lui malgré des lettres qu'elle lui envoie comme promis, elle finit par l'oublier. Puis elle hérite et mène un meilleur train de vie. Un jour, dans un grand restaurant parisien, elle retrouve son ancien amour.

Le verbe
Peu à peu, les premiers jours qui suivirent le départ de Deering se teintèrent d'une lueur diffuse semblable à celle subsistant après le coucher du soleil. (p.33)

Mon complément
Et voici le deuxième livre que Malice m'a envoyé en remerciement du colis Victorian Christmas Swap !!! (n'est-ce pas que je suis gâtée ?)

Ah ! enfin une histoire qui se termine bien ! J'allais finir par croire que les récits d'époque "victorienne" devaient forcément mettre en scène des gens malheureux, perdant quelque chose : un amour, un espoir, un destin, ou la vie. Ici, la chose est plus positive.

Bon, il s'agit de critiquer le comportement de la société, ce qui se fait et ce qui ne se fait pas, ce qui est admis et ce qui est honni, ce qu'une femme peut exiger et ce qu'elle peut espérer... vaste programme ! Même si Lizzie finit par comprendre la nonchalance, le mensonge de son mari, elle est d'abord sur le coup de la colère (j'en aurai fait de même) mais elle lui pardonne. Pourquoi ? Parce qu'elle se rend compte que dans la vie, rien n'est blanc ou noir, que parfois, le gris est un compromis, sous peine de rester sur sa faim. Faim d'être vivant, dévoué à quelqu'un, reconnaissant envers quelqu'un. Tout simplement. Cela fait du bien.

Là encore, cette petite nouvelle (qui se lit bien vite ma foi !), me donne très envie d'en lire plus sur cette auteure, je pense précisément au roman "Voyage au Maroc", histoire d'en profiter pour voyage dans les Terres et les Hommes, à suivre...

8 commentaires:

Malice a dit…

Oui, un avant goût pour découvrir Edith Wharton ,les Folio à 2€ c'est extra pour ça ! Très différent je te conseil Xingu (mille et une nuit) génial ! voir ici :
http://livresdemalice.blogspot.com/2008/08/edith-wharton-xingu.html

Isil a dit…

Victorienne Edith Wharton? Elle est américaine;-) C'est pour ça que j'ai un peu de mal avec elle je crois. Enfin je n'ai lu qu'un livre d'elle, "Le fruit de l'arbre" et je compte lui redonner sa chance.

Wictoria a dit…

merci Alice pour ta référence que je note :)

Coucou Isil, j'ai classé en "lecture victorienne" pour l'époque uniquement, bien que l'Angleterre ne soit effectivement pas citée, mais au contraire l'Amérique (et la France), mais dans ce cas précis, les pays sont plutôt secondaires, en revanche les moeurs et coutumes ressemblent aux thèmes adoptés par les auteurs victoriens : crois-tu que je devrais retirer cette catégorie pour plus d'exactitude ?

Isil a dit…

Dans le cas de Henry James et Edith Wharton, ça pourrait prêter à confusion car ce sont deux américains si européens qu'on peut se tromper (je te l'ai fait remarqué car en fait j'ai cru avant de m'intéresser à elle que Wharton était anglaise). Après je t'accorde que c'est un peu la même ambiance donc ce n'est pas non plus un drame si tu laisses comme ça je pense sauf si tu tombes sur un vrai puriste. Voilà en fait fais comme tu veux ;-) (J'aime bien aider)

Lou a dit…

Si ça se finit bien c'est en effet peut-être parce que ce n'est pas victorien ;) En fait je comprends ce que tu veux dire et moi qui adore les Victoriens j'adore aussi la relève britannique (Forster, Woolf notamment) et américaine (James et Wharton, un peu avant tout de même... certains James sont même écrits à l'époque victorienne depuis l'Angleterre).

Anjelica a dit…

Très sympa ta nouvelle bannière :)

Lune de pluie a dit…

Voilà un petit livre qui devrait me plaire et que je retiens...

Isil a dit…

Tu es taguée :-)

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.