index des auteurs

La lie du bonheur - Francis Scott FITZGERALD


livre Folio 2 €, 40 pages
Titre original The Lees of Happiness (1922)
une nouvelle parue dans le recueil de nouvelles "Tales of the Jazz Age"

Le sujet
La jeune actrice Roxane Milbank épouse un écrivain connu Jeffrey Curtain. Peu de temps après, Jeffrey tombe malade, a une attaque cérabrale, et végète durant des années avant de mourir. Sa femme lui tient compagnie patiemment, fidèle et aimante. Celle-ci, peu à peu abandonnée par ses anciens amis, garde au fil des années l'amitié et la compréhension auprès de Harry, leur ami commun. Harry, lui même marié à une femme frivole, incapable de tenir une maison, d'élever leur fils, finit par en divorcer, tout en restant une sorte de "chevalier servant" auprès de Roxane.

Le verbe
Ces visites se répétèrent pendant huit ans ; à Pâques, à Noël, à Thanksgiving et souvent le dimanche, Harry faisait son apparition, montait voir Jeff puis parlait longuement avec Roxane sur la véranda. Il la chérissait. Il ne cherchait pas à cacher ni à pousser plus loin cet état de fait. Elle était la paix, le repos ; elle était le passé. Sa propre tragédie, elle seule la connaissait. (p.98)
Mon complément
Cette deuxième histoire insérée à la suite de l'étrange histoire de Benjamin Button est très différente. Ici, point d'histoire absurde. Il est question d'un amour, inconditionnel, d'une accablante destinée d'un homme et d'une femme, mariés chacun de leur côté : elle a un mari diminué qu'elle veille jusqu'à la mort, lui a épousé une mégère, sale, qui ne s'occupe pas de leur fils, et qui dépense son fric pour acheter des vêtements et de la lingerie fine qu'elle garde dans un placard. Finalement, il y a bel et bien un autre genre d'absurdité. Celle des "conventions". Là encore, un style sans rien de particulièrement remarquable. Sur le fond, un fort sentiment de tristesse et de dénégation. Et, tout au fond du regard, des visions qui ressemblent aux tableaux d'Edward Hopper.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.