index des auteurs

En attendant Godot - Samuel BECKETT




Le livre
:
Date de Parution : 1952
les Editions de Minuit
120 pages



Le sujet
:
En un lieu indéterminé. Deux hommes attendent Godot depuis un temps indéfini, dans un lieu non précisé mais à proximité d'un arbre. Tandis qu'ils devisent sur l'intérêt d'attendre quelqu'un sans être certain qu'il viendra : ils connaissent l'heure du rendez-vous mais ne savent quel jour il est, ils font la rencontre de deux autres hommes dont l'un est tenu en laisse par l'autre. Enfin, Godot leur envoie un émissaire expliquer qu'il viendra demain.


Le verbe
:
POZZO (tranchant). - Qui est Godot ?
ESTRAGON. - Godot ?
POZZO. - Vous m'avez pris pour Godot.
VLADIMIR. - Oh non, monsieur, pas un seul instant, monsieur.
POZZO. - Qui est-ce ?
VLADIMIR. - Eh bien, c'est un... c'est une connaissance.
ESTRAGON. - Mais non, voyons, on le connaît à peine.
VLADIMIR.- Evidemment... on ne le connaît pas très bien... mais tout de même...
ESTRAGON. - Pour ma part je ne le reconnaîtrais même pas.
POZZO. - Vous m'avez pris pour lui.
ESTRAGON. - C'est-à-dire... l'obscurité... la fatigue... la faiblesse... l'attente... j'avoue... j'ai cru... un instant...
VLADIMIR. - Ne l'écoutez pas, monsieur, ne l'écoutez pas !
(p 28-29)

Mon complément
:

J'ai acheté ce livre en février 2008, dans une librairie pour enfant, aujourd'hui fermée mais qui a refait surface en e-boutique. J'ai pris ce livre sur les étagères un peu au hasard, pour le nom de l'auteur, et sans en connaître l'histoire. Nous sommes dans un étrange endroit, ni paradis, ni enfer, mais un endroit qui semble abstrait, et presque universel. Estragon et Vladimir attendent Godot. Surgissent deux nouveaux venus Lucky et Pozzo. Leur attitude est bizarre : Pozzo tient Lucky en laisse, le brusque.
Godot ne vient pas mais il envoie un émissaire.
Godot est-il dieu ? le garçon est-il un ange ?
C'est l'effet que cela m' a fait.

VLADIMIR. - Qu'est-ce qu'il fait, monsieur Godot ? (un temps) Tu entends ?
GARÇON. -Oui monsieur.
VLADIMIR. - Et alors ?
GARÇON. - Il ne fait rien monsieur.

Silence.
VLADIMIR. - Comment va ton frère ?
GARÇON. - Il est malade, monsieur.
VLADIMIR. - C'est peut-être lui qui est venu hier.
GARÇON. - Je ne sais pas, monsieur.
Silence.
VLADIMIR. - Il a une barbe, monsieur Godot ?
GARÇON. - Oui monsieur.
VLADIMIR. - Blonde ou... (il hésite)...noire ?
GARÇON(hésitant). - Je crois qu'elle est blanche monsieur.

Silence.
VLADIMIR. - Miséricorde.
(p 120)

Une lecture qui oscille entre le comique et le tragique car les personnages sont tour à tour ridicules ou violents les uns avec les autres.


VLADIMIR (résolu et bafouillant). - Traiter un homme (geste vers Lucky) de cette façon...je trouve ça...un être humain...non...c'est une honte !
ESTRAGON (ne voulant pas être en reste). - Un scandale ! (il se remet à ronger)
J'avoue que même si j'ai lu cette histoire rapidement, je n'en ai pas trouvé la lecture facile : à cause du grand nombre de personnages, de leurs réparties parfois insensées, j'avoue que je m'y perdais un peu.

Je ne savais plus qui était qui.
Peut-être n'est-ce pas important au fond, de mélanger les personnages, justement.
Peut-être que l'on peut être soit l'un, soit l'autre.
Que l'important c'est de savoir qui l'on est.

Samuel Beckett pendant une répétition de En attendant Godot, 1961

© Photo Roger Pic © Département des Arts du Spectacle – Bibliothèque nationale de France

Trouvant Beckett intéressant, je viens d'acheter une nouvelle pièce de théâtre !

...espérons que ce livre ne subisse pas le syndrome de la pal ;)

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Deux pièces vu au théâtre ! (test avec Safari) Alice

Theoma a dit…

Je l'ai lu il y a bien longtemps. Tu me donnes envie de la relire mais je vais résister encore un peu.

Wictoria a dit…

Alice :) ouf ce serait le navigateur ? j'ai firefox, IE, Flock, google chrome, safari, je n'aurais jamais pensé que ce soit le navigateur qui fasse le bronkx avec les com mais cela explique certaines "disparitions" soudaines de commentaires sur cette page.

Theoma : je ferai comme toi, tant de livres à découvrir, enfin celui là est petit et ne prend pas trop de place, y penser quand on va chez le médecin par exemple : certains temps d'attente sont absurde et il n'y a pas souvent quelque chose d'intéressant à lire dans les salles d'attente justement :)

Karine:) a dit…

Vu au théâtre il y a des années... elle est dans ma pile, maintenant... j'avais peur que ça ne passe pas bien en papier...

liliba a dit…

Jamais lu, jamais vu, mais alors ça ne me tente pas du tout du tout du tout...

Wictoria a dit…

sous forme "papier" je dirai que le théâtre passe moins bien, évidemment, cependant, j'ai toujours aimé le théâtre, j'en fais moi-même chaque jour à la maison, devant un parterre familial, cela s'entend, et dans une totale improvisation -rires (là, je suis sur le point d'attaquer "fin de partie", j'attends un livre qui arrive sous peu et que je dois lire pour "chez les filles", je ne veux donc pas m'embarquer dans une lecture trop longue...)

Anonyme a dit…

J'ai trouvé En Attendant Godot vraiment excellent. Ce livre est plein de sincérité, de légéreté, mais aussi d'humour. J'ai vraiment accroché à la seconde lecture, et je suis suis vraiment rapproché des personnages qui sont vraiment attachants ( Didi & Gogo ).
Jean Anouilh avait écrit en parlant de cette pièce : Les "Pensées" de Pascal mise en scketches et jouées par les Fratellini" . J'aime beaucoup cette phrase car elle est tout à fait vraie. Beckett nous parle de la misère de l'homme qui attend Godot ( God : Dieu ? ) & Pascal nous parlait de la misère de l'homme sans dieu.
Beaucoup de ressemblance, et malgrè les critiques, En Attendant Godot, c'est une pièce philosophique, et on se remet en question en la lisant, sans s'en rendre compte !
Bonne lecture à ceux que j'aurai convaincu :)

Wictoria a dit…

j'ai eu la même impression : Godot est plein d'humour, mais comme toujours, "certains humours" ne savent se faire comprendre qu'avec un peu de réflexion :)

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.