index des auteurs

Thomas s'en fout - Thierry WOJCIAK


Le livre
Date de Parution : 2009
Editions Tédoublevé
205 pages
13,80 euros

Le sujet

Paris. De nos jours. L'histoire déjantée, parfois désenchantée mais toujours burlesque d'un journaliste à qui tout ne réussit pas toujours, au risque de nous faire rire (non nous ne sommes pas moqueurs...).

Le verbe
On vient de se prendre un but. Rien à dire. On marchait tranquillou pour revenir dans notre camp parce qu'on pensait que le gardien était parti chercher la balle derrière ses buts, quand on a vu filer sans nous saluer un gars balle au pied qui a passé Bruno les doigts dans le nez, d'un petit crochet droit, pour marquer tout seul dans le but devenu aussi vide qu'un livre de Christian Bobin. (p.47)
Mon complément
J'avais parlé de ce livre le 15 octobre dernier dans la Chronique des temps perdus puisque c'est celui de mon ami Thierry, un être à l'écriture sensible et doté d'une plume qui va avec. Ce roman a la forme d'un journal assez singulier : il y note non seulement les jours, mais encore les heures, voire les minutes où il se passe quelque chose.

Cela donne ce genre là :
p 166
00h12. Tu trouves Thomas ? J'ai dû garder une boîte de l'époque où j'étais encore avec Rémy...y'a deux ans...

00h13. Rémy met des King size ??

00h14. Je ne l'ai jamais trop aimé ce gars-là.

00h15. J'extraie la machin du bidule.

00h16. Hm...

00h17. C'est pour un rôti de veau pour cinq ?

00h18. Déjà que dans un costard trop grand tout le monde pense que je fête Mardi-Gras, mais alors là...

00h19. Alors, tu as trouvé ?

00h20. Hélas.

00h22. Je tente bien un sinon, tu n'as pas des capotes normales ? parce que là faut au minimum que je fasse un ourlet, et j'ai râté la dernière séance du club couture...
Voilà un livre sans prétention qui donne le ton d'un monde parisien avec des vrais gens : leurs quêtes, leurs défauts, leurs obligations pas toujours funs, leurs faiblesses, leurs attentes, leus amours et petites contrariétés.

L'amour, l'Amour (grand A) sera t-il au rendez-vous ?

Vous le saurez en vous rendant sur le site de Thomas s'en fout pour une petite commande parfaite pour Noël si vous avez des amis qui aiment les surprises (bonnes) et rire (pas jaune) !

2 commentaires:

berlioz a dit…

Sur le livre je ne saurai dire ne l'ayant pas lu, par contre, sur l'autoportrait, puisque je le vois je peux en dire tout le bien que j'en pense, beau noir et blanc, beau sourire, une lumère très crue, elle est quasi parfaite (il faut laisser une marge pour la progression des suivantes).

Wictoria a dit…

Merci Berlioz, je dois avouer que je triche sur l'éclairage pour combler mes rides :)
Bises

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.