index des auteurs

Le retour - Daniel CORKERY



Le livre
:
Date de parution : 1950
dans son recueil de nouvelles The Wager
Traduction française par : Patrick Reumaux
Editions Elisabeth Brunet
10 pages
Illustration de couverture Nightmare life in Death de Mervyn Peake


Le sujet
:
Irlande. Avant de rejoindre son bateau pour minuit, un marin épuisé décide de s'installer quelques heures dans une pension de famille où il désire passer un peu de bon temps à discuter, boire, et même tenter sa chance auprès d'une femme avant de se calotter avec le petit ami de celle-ci.

Le verbe
:
Il avait les mâchoires serrrées, le cou raide, le visage comme sculpté dans du bois. Les yeux avaient l'air maladroitement peints. Le regard était vide. Mais il se reprit et dit "Je vais être en retard", d'une voix qui les suppliait de ne pas le retarder et de ne pas lui poser de questions.
(p 67)
Mon complément :
Brr, une histoire qui fait froid dans le dos ! J'ai eu l'impression que Jim Daunt était un fantôme, un revenant qui avant de partir pour les terres inconnues, a désiré repasser dans le seul lieu qu'il reconnaissait comme son foyer.

- T'as pas changé d'un poil.
- Je te connais pas, aboya-t-elle en se libérant.
- Si tu me reconnais pas, y aura pas une âme à Cork pour dire qui je suis... Jim Daunt, que j'étais.
Un souvenir ou deux, insignifiants, lui traversèrent l'esprit.
(p 59)

Avec cet étrange récit, s'achève le recueil "3 morts salées" qui laisse traîner dans son sillage un goût sauvage de mystère, de côtes découpées battues par les vents et la mer, de vies rigoureuses où la survie dépend plus des croyances que de la raison.

Pour ma part, j'ai été impressionnée par la prose de Mary Lavin, dont je chercherai sans nul doute à lire d'autres oeuvres, dès que l'occasion se présentera.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.