index des auteurs

L'inceste - Christine ANGOT


Le livre
:
Date de parution : 1999
Editions Stock
189 pages

Le sujet :
Christine Angot n'aime plus son amante. Chrisine Angot aime sa fille, mais ne s'aime pas. Pas trop, pas depuis cette terrible épreuve vécue après la rencontre d'avec son père, cet inconnu. Elle avait 14 ans et il aimait la baiser et qu'elle le baise.

Le verbe
:
Je ne sais plus ce qu'il faut faire, je ne sais plus ce qu'il faut dire. Je vais raconter cette anecdote, je ne suis pas Nietzsche, je ne suis pas Nijinski, je ne suis pas Artaud, je ne suis pas Genet, je suis Christine Angot, j'ai les moyens que j'ai, je fais avec. Il y aura une anecdote, tant pis, la description d'un déclic, ce sera Noël, ce sera descriptif. Ma folie sera décrite à travers un déclic. J'en étais à peine consciente, jusqu'à la page précédente. C'était pire. (p 89)
Mon complément :
LVE m'a prêté ce livre car depuis longtemps, il est pour. Pour Angot, et je ne l'avais jamais lue. Vue oui, à la télévision. Toujours calme, maîtresse, pudique malgré les questions des journalistes toujours plus persantes et pressantes. Cela me faisait mal. J'ai donc lu ce livre un peu sans savoir à quoi m'attendre, coté style. J'ai eu du mal : il faut aimer la destructuration, le coq et l'âne et le passage de l'un à l'autre. Bref, c'est spécial.

Le contenu aussi est spécial, "space" comme je dis toujours, spécifique, spéculatif, et extrêmement discursif. Heureusement, le livre est court. Je ne sais pas si j'ai aimé. Mais je l'ai lu rapidement, pas pour m'en débarrasser, mais bon, on ne lit pas ce genre de livre pour le plaisir, ça non.

Christine Angot (se ?) raconte : comment elle est devenue homosexuelle, pendant 3 mois, avec Marie-Christine, le prénom a été modifié pour le récit, peu importe. Marie-Christine ne l'aime pas, pas comme elle voudrait, alors Christine veut rompre.

Christine sait qu'elle ne peut être aimée normalement, depuis l'inceste (ce sujet est traité, mais pas tout au long du livre, quelques pages et heureusement).

Christine peut-elle être heureuse, un peu ? grâce à l'écriture j'espère. Au moins, il reste cela pour s'affirmer. Christine peut-elle écrire sur un autre sujet qu'elle même ? Je ne sais pas.

Merci Th. pour m'avoir fait connaître Angot. Et l'autofiction. Je découvre, et même si je ne comprends pas tout, cela fait partie du mystère.

Lien en rapport avec ce billet :

2 commentaires:

calypso a dit…

Lu et pas du tout apprécié...

Wictoria a dit…

Calypso : je te comprends, c'est vraiment un livre qui arrache tout, je pense que CA est une écorchée. En vrai.

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.