index des auteurs

Légendes et chansons de gestes canaques - Louise MICHEL


Le livre
recueil de 20 textes écrits en 1875
éditions Grain de sable
80 pages.

Le sujet
Légendes canaques racontées par Louise Michel.

Le verbe
Il est nuit ; la tribu, étendue sous des cocotiers, au clair de lune, se laisse bercer par la voix des brisants et par les récits du conteur qui, moitié endormi, moitié veillant, dit des histoires fantastiques comme le rêve.
p 58

Mon complément
François Bogliolo, qui signe la préface, présente une édition de 14 textes inédits parus en 1875 dans le journal "Petites affiches de la Nouvelle-Calédonie" et retrouvés dans les archives de la bibliothèque Bernheim et de 6 textes déjà parus dans l'édition de Mme Kéva en 1885 mais sensiblement différents : Louise Michel les a peut-être remaniés une fois revenues en France.


Illustrations tirées de "le Bambou gravé Kanak" datant de la fin XIXème siècle.

Que dire d'un tel livre rempli de mystères, de nature, de craintes et d'amour ? Louise Michel écrit les chansons de gestes, qu'est-ce ? Ce sont des morceaux de mémoire détachées de la sienne, des mémoires vives comme les courants, ceux du vent, de l'océan, de la montagne : des mouvements de la vie, de l'amour, de la mort.
J'ai savouré le style de Louise Michel, tout en finesse et pudeur, le peuple kanak mérite un tel hommage !





    2 commentaires:

    virginie a dit…

    Bonjour Wictoria !
    Je viens de passer un long moment sur les traces de Cook (que je trouve passionnant). Tu vis une belle expérience ! Du coup, je m'abonne aussi à ce blog pour être sûre de ne rater aucune entrée. A bientôt!

    Wictoria a dit…

    hello Virginie :)merci de ton intérêt pour les traces de Cook tu y découvriras la NC comme si tu étais avec moi !

    Enregistrer un commentaire

    les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.