index des auteurs

Nord et Sud - Elizabeth GASKELL



Le sujet
Angleterre, milieu du XIXème siècle. Margaret Hale, une jeune femme de 18 ans élévée à Londres en compagnie de sa cousine qui est de son âge dans la riche famille de sa tante voit sa vie bouleversée lorsqu'après le mariage de sa cousine, elle rejoint ses parents dans un charmant petit village du Hampshire (sud). Le séjour est de courte durée car le père décide d'emmener sa famille vers le nord, dans une ville industrielle où ils découvrent les dures conditions de vie des ouvriers, peu instruits, et assez résignés de leur sort. La beauté, l'élégance de Margaret charment John Thornton, propriétaire trentenaire d'une filature de coton, mais la jeune femme ne partage pas ses sentiments ; John devient néanmoins le seul ami du père de la jeune fille dans cette ville où ils ne connaissent personne. Tandis que la jeune femme affronte sur plusieurs mois la disparition de ses proches, elle va finir par découvrir la loyauté de Thornton, et répondre à l'amour qu'il lui porte.
   
Le verbe
"Maman, dit-il en interrompant sa marche et en osant parler franchement, je souhaiterais que vous aimiez Miss Hale.
- Pourquoi ?" demanda-t-elle, surprise par son ton sérieux et cependant affectueux. "Tu ne songes pas à l'épouser ? Une fille sans le sou !
- Elle ne voudrait pas de moi, rétorqua-t-il avec un rire bref.
- Je ne crois pas, en effet, répondit sa mère. (p 227)

Mon complément
C'est après avoir vu la série de même nom (BBC 2004) que j'ai eu très envie de lire le roman : la série était très bien mais le roman est encore mieux ! et cent fois plus intéressant et enrichissant car nous avons tout loisir de pénétrer dans les esprits des uns et des autres alors que la série ne s'attachait qu'à quelques personnages et quelques facettes du kaléidoscope social si bien traduit par l'auteur.
Lorsque celle-ci s'approcha, il se trouva debout sur le seuil près de Margaret. Il était impossible que le souvenir du jour de l'émeute ne s'imposât à leur esprit. Dans celui de Mr Northon, il était associé aux propos que lui avait tenu Margaret le lendemain, à l'ardeur avec laquelle elle avait affirmé qu'à ses yeux, il n'y avait pas un homme dans cette foule violente et aux abois qui ne fût à ses yeux aussi important que lui. Au souvenir des paroles méprisantes de Margaret, le front de Mr Thornton s'assombrit, malgré l'amour éperdu qui lui faisait battre le coeur. (p 572)
Un style qui allie sincérité des sentiments et descriptions détaillés des rapports sociaux entre patronat et prolétariat, un style un rien complexe tout de même, car nous sommes loin de la banale histoire d'amour entre deux êtres d'origines et de niveaux différents, mais que cela fait du bien !

Un livre que je n'ai pas pu lâcher en 2 jours, je le recommande.

J'ai bien aimé que l'auteur, contemporaine et amie de Charlotte Brontë, glisse (j'ignore si c'est volontaire mais j'ai trouvé cela touchant) quelques petites choses qui rappelle l'auteur de Jane Eyre : par exemple "Thornton", le nom du héros est aussi la ville de naissance de Charlotte, ou encore la silhouette d'une maîtresse de classe de filles près du presbythère à Helstone.

Le livre
  • titre original : North and South
  • date de parution : 1855
  • traduction française par : Françoise du Sorbier
  • Editions Buchet-Chastel
  • parution en français : Fayard - collection points
  • 660 pages
Lien externe

7 commentaires:

Theoma a dit…

lu le mois dernier et bcp apprécié également.

Wictoria a dit…

et maintenant, je suis très motivée pour lire d'autres romans d'elle, pour le moment, je suis plongée dans sa bio de Charlotte Brontë :)

Mango a dit…

C'est le genre de roman que j'aime toujours beaucoup!

Theoma a dit…

tout comme toi, j'ai bien envie d'en lire d'autres ! Et alors cette bio ?

Wictoria a dit…

la bio est en cours Théoma sur mon chevet (gros pavé de 490 pages) et comme je lis un autre plus petit roman en parallèle, elle est un peu réservée au soir...
peut-être achevée dans 2-3 semaines :) ?

Anjelica a dit…

je pense me le faire prêter, il me tente !

Malice a dit…

Je viens de le lire, j'ai beaucoup aimé aussi tout comme toi et bien vu en ce qui concerne le rapprochement avec Charlotte Brontë. Mon billet est pour bientôt !

Enregistrer un commentaire

les commentaires sont les bienvenus s'ils concernent le livre commenté ; j'ai activé la vérification des mots (désolée mais je reçois vraiment trop de "spam") ainsi que la modération des commentaires avant leur publication sur le site.